mercredi, novembre 19, 2008

SEVEN STOREY MOUNTAIN Cd Ep 95 (Art monk construction)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Comme je le dis dans mon autre blog, en ce moment je suis sec, j'ai des idées de posts mais j'ai beaucoup de mal à avoir des idées pour les présenter. Et encore avec PayNoMoreThan ça peut aller, tandis qu'avec JoliCoeur c'est quasiment depuis le début que je galère.
J'ai pour principe que ce soit avec ce blog ou avec l'autre, de préparer un disque dès que le précédent est posté. C'est ce qui est arrivé avec Seven Storey Mountain sauf que je sais pas quoi dire. Je peux quand même pas proposer un disque et ne rien en dire? Ou alors ce qu'il me passe par la tête. Pourquoi pas, mais bonjour les névroses!!!
Pour moi ce ep de Seven Storey Mountain évoque obligatoirement les vacances chez Véro. Ses parents ont une maison de vacances dans le sud et elle invite tous les ans des potes à passer 1 semaine ou 2. J'ai eu la chance d'y aller 2 fois et je m'y suis bien éclaté. J'amenais là bas quelques K7. Je venais de découvrir SSM et j'avais pas trop flashé. Je trouvais ça trop "grunge" (je sortais d'une grosse période NYHC et grind et j'étais encore un peu conditionné) mais j'avais pas grand chose d'autre à me mettre derrière les oreilles donc SSM a fait parti du voyage, et c'est dans le sud en plein été, au bord d'une piscine que j'ai appris à apprécier ce disque. Depuis, je suis devenu un fan inconditionnel et aucun de leurs disques ne m'a jamais déçu même quand ils ont changé leur nom en un simple Seven Storey.
Rien de bien intéressant vous voyez. Les titres sont tirés du CdEp et les scans ont été fait à partir du Ep sur lequel il y a un morceau en moins.
Bon, pour la suite, promis, je tacherai de laisser moins de temps entre chaque post même si j'ai rien à dire!

SEVEN STOREY MOUNTAIN CdEp 95 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert = 34MB)

jeudi, novembre 13, 2008

VANILLA demo 94 (Autoproduit)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Toutes les fois que j'aie l'occasion de parler avec quelqu'un de Vanilla, on m'a toujours dit, sans doute par snobisme, que ce qu'il y avait de mieux c'était les démos. Et le comble du snobisme, c'est quand je dis que j'en aie une et qu'on me répond que l'autre est beaucoup mieux, ça m'est déja arrivé, c'est pour ça que je le dis.
Le fait est, que cette démo est assez différente des disques qui ont suivit, beaucoup plus agressive. Parmi ces disques, il y en a certains que j'aime beaucoup et d'autres qui me laissent un peu plus froid. Mais ce qu'il y a de sûr, c'est que ce sont des disques sur lesquels il faut insister un peu, qui ne s'apprivoisent pas à la première écoute. Ce qui n'est pas le cas de la démo, qui est beaucoup brute et qui se livre quasiment tout de suite.
On va reprendre un peu l'historique de Vanilla et ça de tête parce que j'ai pas trouvé grand chose à me mettre sous la dent sur le net.
Vanilla fait parti de la fameuse scène emo française des 90's aux coté de Finger print, Ivitch (dans lequel il y a des membres communs d'ailleurs) ou Shatter the myth. Mais contrairement à ces groupes, ils ont plus travaillé dans la durée.
A noter qu'aucun des disques n'est sorti sur le même label. Ca va du disque autoproduit au Lp sorti sur un label US (d'ailleurs à propos de ce dernier, je crois que les Vanilla ont eu beaucoup de mal à se faire payer par Conquer the world) en passant par des labels de potes comme Stonehenge ou Laissez nous jouer.
Certains membres de vanilla jouent maintenant dans Never on TV et c'est ce qui a motivé ce post, puisqu'il passe samedi dans mon village. Cruel dilemme puisque le même jour il y a aussi un concert des Ramoneurs de menhir avec Hors contrôle. Les ex Berus, je m'en tape un peu surtout que c'est de la musique trad bretonne et que les idées indépendantiste me broutent carrément mais j'aimerais bien voir Hors contrôle parce que déja ce sont des potes et qu'ensuite je les ai jamais vu avec le batteur. Je me déciderai au dernier moment.

VANILLA demo 94 (10 mp3 en 320kbps + jaquette + livret 12 pages + sticker = 60MB)



dimanche, novembre 09, 2008

LAMAGNA ceremony Ep 97 (Wreckage)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je me rappelle que quand on a reçu ce disque, on se disait que c'était la nouvelle révélation mondiale en matière de hardcore, que ça allait pas en rester là, que les magazines rock allaient s'arracher les interviews de ce groupe, que c'était pas possible de sortir des disques aussi innovateurs et enragés. Et puis non, le temps est passé et on a jamais entendu parler de Lamagna à part dans les rues de montceau, chez Gilles particulièrement.
Etait ce possible que l'on se soit planté? Que l'on fût un bande de vieux ringards qui n'avaient aucune idée de ce qui pouvait marcher? Ou est-ce le monde qui n'a rien compris?
Moi je crois que c'est le monde!! Quand j'ai réécouté ce disque avant de le ripper, j'en étais plus que jamais convaincu! Et il était temps que je rétablisse une injustice. Ecoutez moi bande d'ignares, Lamagna fut et est le groupe qui a révolutionné le screamo new yorkais de la 2eme moitié des nineties! Qu'on se le dise!!
Il faut que je précise une chose avant de continuer, c'est que Lamagna, c'est le nom du guitariste, son vrai nom, pas un pseudo. Ca m'a toujours fait bizarre ces groupes qui prennent le nom d'un des musiciens, comme Dio ou Brutal ejaculator. Est ce que ça me viendrait à l'esprit d'appeler mon blog Jolicoeur?
Ce type donc, Lamagna était avant ça guitariste dans Halfmast (ou Halfman*) et ce groupe semble être un projet mais est présenté comme un groupe. Les autres membres viennent également de Halfman (ou Halfmast) mais aussi de Scapegrace (le chanteur) et Stripped bastards (le batteur) pour ce que j'en sais.
Et ils ont commis l'erreur de ne sortir qu'un seul ep, c'est lamentable! Pas sûr puisque sur leur myspace, il y a des morceaux qui ne sont pas sur le ep et qui ont été enregistrés en 2003 en live pour une radio. Mais si j'ai bien compris, le groupe aurait existé une première fois entre 95 et 98 et une 2eme fois entre 2003 et 2005. Et pendant tout ce temps ils n'auraient eu le temps que d'enregistrer ce ep? Les branleurs!!!
Réjouissons nous plutôt de l'avoir cde ep et faisons en sorte que le monde prenne conscience enfin du génie de Lamagna!


* Les 2 groupes étaient de NY et je ne me rappelle plus dans lequel jouait Lamagna. Si c'était dans Halfmast, c'était un groupe new yorkais SXE plus que classique pour pas dire sans intéret et si c'était Halfman, c'était plutôt un groupe issu de la scène ABC no rio. Moi je crois que c'est Halfmast, mais c'est pas toujours ce que j'aie pu lire sur le net, alors dans le doute...

LAMAGNA Ceremony Ep 97 (3 lp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 22Mo)


samedi, novembre 01, 2008

ONE STEP AHEAD Remission Ep 91 (Nemesis)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Si j'avais été moins con, dans le post d'avant, pour vous parler de early post hardcore, j'aurais pu prendre un exemple plus approprié et One step ahead s'y prêtait à merveille. Quoiqu'encore une fois je devrais plus parler de post HXC.
Ce qu'il y a de sûr, c'est que l'étiquette post HC leur colle à merveille si l'on considère que des groupes comme Verbal assault sont à la base de ce style, et étant donné que l'on peut que se rendre compte que Verbal assault est leur influence majeure. Plutôt période Trial, tandis que le Lp sortie également sur le label Nemesis sonnait plus punk et se rapprochait plus du 1er lp de Verbal assault, ou on va dire de Dag nasty.
Quant au précédant groupes dans lesquels ils jouaient, d'après band to band, il y a un ex A chorus of disapproval et moi je me rappelle l'avoir acheté comme étant le groupe d'ex Visual discrimation, ce qui n'est pas confirmé sur le myspace du groupe. Par contre ils parlent de Grudge et Downcast. Si vous avez déja eu l'occasion d'entendre ces groupes, vous ne pourrez qu'admettre que ça n'a pas grand chose à voir avec O.S.A., mais ça confirme bien qu'on a affaire ici à du post HXC.
Que dire de plus à part que j'adore ce ep et qu'il est sorti en vinyl blanc et que ça doit sans doute être une édition limitée, tout comme le lp existe en vinyl transparent.

ONE STEP AHEAD Ep 91 (2 mp3 en 320kps + pochette recto/verso/intérieure)